AccueilMétéo France    
 
Vous êtes ici : Accueil > Tourisme > Traditions camarguaises > Les hommes > Les raseteurs
 

Les hommes

Les raseteurs

( Derniére modification : 17 juillet 2014 )

Le raseteur

C’est le nom donné à l’homme en blanc qui se mesure au taureau dans le jeu du raset.

La stratégie du raset

Le raset est l’action de passer au plus près de la tête du taureau pour essayer d’enlever un attribut (cocarde, frontal, ficelles, glands) dont il est porteur.

Tout d’abord, le "tourneur", un ancien raseteur, attire l’attention du taureau par des gestes et par la voix. Il "place" le taureau à une position idéale pour que le raseteur réussisse son action. Le raseteur démarre alors sa course et déclenche la charge du taureau.

crochet

A ce moment, la trajectoire du raseteur croise celle du taureau. Avec son crochet, le raseteur essaie d’enlever un attribut. L’homme fuit ensuite au-dessus des barrières. Un bon cocardier le suit jusqu’à taper contre l’obstacle, c’est le "coup de barrière", salué généralement par la musique de Carmen.

A Saint-Christol, la tradition de la bouvine est bien ancrée. Toutes les occasions sont bonnes pour jouer avec le taureau et organiser abrivado, bandido, encierro et courses camarguaises.

Mais c’est surtout à l’occasion de la fête de Saint-Christol (dernière semaine de juillet) que les habitants du village célèbrent la "Fête du Bioù" : Abrivado et bandido tous les jours ; encierro certains soirs ; tri des taureaux dans les prés de la manade NICOLLIN et traditionnelle ferrade ; abrivado à l’ancienne avec les habitants de Saint-Christol sur leurs chevaux ; course Royale en hommage à Louis GROS, ancien président du Club taurin, aujourd’hui disparu.

 

Vous avez des informations ou des photos pour enrichir cette rubrique ? Ecrivez au responsable du site en cliquant ici.

 

 

Retour en haut de page