AccueilMétéo France    
 
 

Lexique de la bouvine

Les mots de la bouvine

( Derniére modification : 12 janvier 2017 )

Abrivado
Terme dérivé du verbe occitan abrivar (accélérer). Action de partir de la manade en direction des arènes. Arrivée des taureaux encadrés par les gardians, à travers le village.

Afeciouna
Ce mot désigne tous ceux qu’anime la passion du Taureau et les jeux de l’arène.

Atrapaïres (ou Agantaïres)
Ce sont les jeunes, garçons ou filles, passionnés de taureaux, qui "attrapent" les taureaux lors des bandidos ou des abrivados. Ce sont d’ailleurs souvent ces mêmes jeunes gens qui animent les encierros. Ils jouent un rôle essentiel dans le maintien des traditions.

Attributs
Constitués d’étoffes de laine et de ficelle, ils sont disposés sur la base des cornes et sur le front du taureau : cocarde, frontal, ficelles et glands. La devise est une cocarde faite de rubans aux couleurs de la manade qui est disposée sur la garrot du taureau lors des grandes courses.

Bandido
Terme dérivé du verbe occitan bandir (bannir, exclure). Action de partir des arènes pour retourner à la manade. Retour des taureaux en fin de journée entourés de plusieurs gardians.

Biòu
Bœuf en occitan, ce terme définit aujourd’hui plutôt le Taureau. La "fe di bioù" signifie la foi dans le taureau.

Bouvine
Désignait autrefois la manade, aujourd’hui englobe l’ensemble du milieu taurin, animaux et territoire compris.

Carmen
Pendant la course, à chaque action brillante d’un raseteur ou du taureau, la présidence fait jouer par la musique l’ouverture de l’opéra de Carmen de Bizet.

Course camarguaise
Clé de voûte de la bouvine, elle peut revêtir plusieurs formes : La Royale, Concours de manades, Course du Taù, Course de protection, etc... Sport dans lequel les raseteurs tentent d’attraper des attributs (cocarde, glands, ficelles) primés fixés au frontal et aux cornes du taureau cocardier. Voir Fédération Française de la Course Camarguaise : www.ffcc.info

Course royale
Course des 6 meilleurs taureaux d’une même manade.

Crochet
Petit peigne en acier permettant aux raseteurs d’arracher les divers attributs portés par le taureau.

Déjeuner au près
Tradition incontournable de la fête votive où les familles toutes générations confondues, se retrouvent autour d’un petit barbecue improvisé en pleine nature, sous fond de taureaux et de chevaux lesquels se préparent à participer aux abrivado.

Devise
Rubans, garrot, aux couleurs de la Manade.

Encierro
Terme espagnol signifiant littéralement « enfermement ». En Camargue il s’agit d’un lâcher de taureaux dans un parcours fermé.

Ferrade
Les taureaux et les chevaux des manades sont marqués au fer rouge par leur propriétaire, d’où le mot fer dans ferrade. Aujourd’hui, on les marque également aux oreilles avec une entaille appelée "escoussouiro".

Fête votive
Fête patronale du village. A Saint-Christol, la fête votive a lieu la dernière semaine de juillet, lors de la Saint-Christophe, patron des voyageurs et du village.

Gardians
Gardien des taureaux et des vaches, il est toujours sur son cheval blanc de race camarguaise. C’est lui qui soigne et donne à manger aux bêtes.

Manade
Exploitation agricole généralement implantée en Camargue. Elle comprend au moins un troupeau de taureaux, des enclos et des herbages pour le pâturage des bêtes. Les manadiers assurent la sélection des souches afin de produire des taureaux de qualité. On dit que la mère du taureau lui apporte son caractère, sa combativité alors que le père favorise sa beauté physique et son esthétique. Saint-Christol fait souvent appel à la manade Nicollin qui est parmi les plus importantes et les plus renommées de la région. A Saint-Christol même, il existe une manade, la "manade Salvini" et des pâturages appartenant à trois autres manades voisines.

Présidence
Composée d’un président et de deux assesseurs, la "Présidence" veille au respect des règles et annonce les primes destinées aux raseteurs. Dans les arènes de Saint-Christol, la Présidence se situe au-dessus du toril.

Raset
Action de passer au plus près de la tête de taureau, pour ajuster au mieux son coup de crochet afin d’arracher les attributs.

Raseteur
Toujours habillé en blanc, il doit arracher le maximum d’attributs au taureau pour marquer des points. Il empoche les gains à la fin de chaque course. A l’origine formés "sur le tas", ils peuvent désormais s’inscrire dans les écoles taurines de la région. Les débutants participent d’abord à des courses de pré-sélection, dites Courses de protection. Puis les raseteurs confirmés participent aux Trophées de l’Avenir (réservé aux moins de 25 ans) et aux Trophées des As.

Tri
Opération à cheval effectuée par les gardians. Elle consiste à séparer du troupeau les bêtes choisies pour une course. A Saint-Christol, le tri des taureaux participant à la "Royale" a lieu le mercredi matin de la fête à la manade Nicollin.

 

Vous avez des informations ou des photos pour enrichir cette rubrique ? Ecrivez au responsable du site en cliquant ici.

 

 

Retour en haut de page