AccueilMétéo France    
 
Vous êtes ici : Accueil > Ça se passe à Entre-Vignes > Lutte contre le Moustique Tigre
 

Ça se passe à Entre-Vignes

Lutte contre le Moustique Tigre

( Derniére modification : 20 mai 2019 )

Le dispositif de lutte contre Aedes albopictus (dit « moustique tigre »)
et de surveillance des arboviroses (maladies virales transmises
notamment par les moustiques) en métropole est activé par les autorités
sanitaires et leurs partenaires chaque année du 1er mai au 30 novembre.

Le moustique tigre est implanté et actif dans l’ensemble des
départements de la région Occitanie. Cette situation est sous
surveillance car ce moustique peut, dans certaines conditions,
transmettre les virus de la dengue, du chikungunya, du zika et de la
fièvre jaune.

Le préfet assure la mise en œuvre du plan national anti-dissémination
d’arboviroses notamment en assurant la coordination interministérielle
des actions de gestion, la mobilisation des compétences et la
communication, en s’appuyant sur l’expertise locale d’une cellule
départementale de gestion.

Arrêté préfectoral - lutte contre les moustiques
26/04/2019

Dans ce contexte, je vous prie de bien vouloir trouver ci-joint l’arrêté
préfectoral 110148 du 26 avril 2019 relatif à la lutte contre les
moustiques potentiellement vecteurs de maladies et de la mise en œuvre
du plan national anti-dissémination du chikungunya, de la dengue et
autres arboviroses dans le département de l’Hérault.


L’Aedes albopictus dit « moustique tigre » est installé depuis de nombreuses années dans les territoires ultra-marins, notamment dans l’Océan Indien où il est actuellement à l’origine d’une épidémie de dengue sur l’île de La Réunion. En métropole, il s’est développé de manière significative et continue depuis 2004, et est désormais présent dans 42 départements, chiffre qui a doublé ces deux dernières années. Sa capacité à être « vecteur » du chikungunya, de la dengue ou du zika, en fait une cible de surveillance prioritaire, pour les autorités sanitaires et leurs partenaires, durant sa période d’activité en métropole du 1er mai au 30 novembre.

L’objectif de cette surveillance renforcée est double. Il s’agit à la fois de ralentir la progression de l’implantation du moustique tigre et de limiter le risque d’importation et de circulation des virus dont il peut être le vecteur dans notre département.

La mobilisation des populations est essentielle.

Chacun, en modifiant son comportement et en adoptant des gestes simples et peu contraignants, peut participer à la lutte contre la prolifération des moustiques et aider à prévenir l’introduction de la dengue, du chikungunya ou du Zika dans le département de l’Hérault.

En particulier, il est très important de supprimer les eaux stagnantes qui permettent la reproduction du moustique, autour de son domicile  : enlever les soucoupes des pots de fleurs ou les remplir de sable, changer l’eau des vases plusieurs fois par semaine, vérifier le bon écoulement des gouttières, mettre à l’abri de la pluie ou supprimer les pneus usagés et tout autre objet pouvant se remplir d’eau, etc. Ces gestes sont indispensables pour limiter la prolifération des moustiques, sources de nuisances et de maladies.

Enfin, pour plus d’informations sur le moustique tigre, vous pouvez consulter le site internet de l’ARS Occitanie à l’adresse suivante : https://www.occitanie.ars.sante.fr/moustique-tigre-3.


Le moustique Tigre
Protégez-vous !

Télécharger le dépliant PDF sur Les bons réflexes contre le Moustique tigre !



Le service santé environnement de la délégation départementale de l’Hérault se tient à votre disposition sur ce sujet.

Délégation départementale de l’Hérault – service santé environnement


●● Agence Régionale de Santé Occitanie
26-28 Parc club du Millénaire | 1 025, rue Henri Becquerel | CS 30001 | 34067 Montpellier Cedex 2

www.ars.occitanie.sante.fr

 

 

Retour en haut de page